Stylo-Ancre


A qui s’adresse cet atelier ?

A toute personne qui a envie d’encrer son histoire de vie de loisirs, de passions et pour cela il n’est pas nécessaire de savoir écrire au sens académique du terme.

L’essentiel

Une Personne Idréaliste (PI) et une Personne Ancre (PA).

L’Idréaliste est porteuse de son projet idéal réalisé et la Personne Ancre l’écoute et prend des notes. Elles sont toutes les deux dans la démarche de l’entretien..

D’un côté comme de l’autre, il n’y a pas de posture experte, pas de jugement de valeur, l’important est l’échange pour aboutir à l’ écriture de son histoire de vie passionnée, de loisirs, de transversalité, d’originalité.

Cadre

Lieu : des espaces choisis dans le domaine du Château Coopératif de Grésillon, lieu calme et propice à la création.

Horaires : 10h / 12h et 15h / 17h mais ils peuvent être plus souples pour favoriser le rythme de chacun. Les temps informels font aussi partie intégrante du moment du stage.Des plages horaires seront aussi consacrées à la découverte de l’environnement.

L’objectif

La rédaction se fait avec une écriture lisible, sans reformulation, elle permet un ancrage dans son histoire personnelle et l’on en dégagera un processus d’auto-formation.

La structure peut être chronologique ou thématique ou à partir des fils conducteurs ou mêlant chronologique et thématique et fils conducteurs. L’important est de se sentir libre et de ne pas s’enfermer dans un cadre.Il s’agit de s’extérioriser tout en théorisant son parcours singulier. Une présentation orale précédera l’exercice de l’écriture.

Le nombre de pages est variable et le travail peut se révéler inachevé. Le stage formel se termine mais le stage informel ne s’arrête pas, il continue, il se vit,

La démarche

La démarche de « Stylo-Ancre » s’inscrit dans celle des histoires de vie avec la dimension d’auto – formation, d’émancipation, elle sous-entend également l’adhésion aux valeurs de l’économie sociale car la prééminence de la personne humaine y est mise en exergue. L’idée d’ émancipation se comprend au sens de se détacher de ce qui nous est imposé par la société qui nous oblige à nous soumettre à des techniques qui ont tendance à nous réduire à de simples individus formatés. Par exemple, le CV, le bilan de compétences , les différents outils d’évaluation et d’orientation se contentent souvent de lister des compétences professionnelles.

Or, le savoir et le savoir-faire de chacun sont loin de se limiter à des diplômes et des expériences professionnelles. Ici, nous mettons en avant les expériences sociales : la vie associative, les voyages, les loisirs, les passions car elles reflètent de VRAIS choix de notre part.

Ainsi, nos parcours transversaux mettent en lumière toute la richesse du parcours de chacun,

Qui est l’animatrice ? Quel est son rôle ?

Isabelle NICOLAS est docteur en Sciences de l’Éducation avec la mention

«  Formation et éducation tout au long de la vie ».

Le mot «  idréaliste » qu’elle a inventé fait partie des mots-clés de sa thèse, elle est à l’origine de « Stylo-Ancre » qui s’inspire de la technique de l’autobiographie raisonnée de Henri DESROCHE qui apporte la dimension éducative des pratiques coopératives.

Pour étudier son objet de recherche qui porte sur l’institutionnalisation de l’espéranto elle a recueilli plus d’une trentaine d’histoires de vie par la méthode des entretiens non directifs

Son rôle au sein de ce cycle d’ateliers sera d’être la « facilitatrice »à l’écriture  par une courte formation à l’entretien et par l’explication des différents moments du dispositif.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *