Barbara : Un lieu pour l’esperanto 1


Saluton karaj geamikoj !

Je suis Barbara j’ai  un rêve.Mon rêve est celui d’un lieu basé sur la paix, sur le vrai respect pour l’autre et sur l’authentique volonté de vivre ensemble.
esperanto-mondeJ’ai appris l’Esperanto et j’ai reconnu ces valeurs aussi dans l’idéal de l’Esperanto (paix, communauté, échange, absence de frontières, amitié). C’est pour cette raison que notre idée est de créer un projet autour de l’Esperanto. Il pourrait comprendre un lieu d’habitation pour plusieurs personnes, un lieu pour apprendre, des lieux pour l’art et la création manuelle (ateliers) et surtout, au milieu de tout cela, un grand centre pour les rencontres quotidiennes entre les gens et pour les rencontres internationales.
Pour pouvoir progresser dans ce « Esperanto communauté projet », j’ai envisagé les étapes suivantes :

1)      Nécessité de trouver un lieu adapté, en Europe, dans une bonne position, si possible gracieusement mis à disposition par quelqu’un qui croit dans le projet et veut faire évoluer son territoire.

2)      Trouver dans nos connaissances un groupe des personnes (plus ou moins 8) avec les compétences nécessaires (géographiques, culturelles,financières, architecturales, législatives, informatiques…)

3)      Créer un nom attractif et un logo (exemple : un couple et, sur eux, une colombe de la paix avec l’étoile de l’Esperanto dans son bec)

4)      Avoir une association (à créer, ou en utiliser une qui existe déjà ) et ouvrir un compte avec cette association dans une banque solidaire (exemple : Crédit Coopératif), pour trouver les moyens nécessaires pour le projet avec une action de financement participatif à travers les sites internet.

Je suis très intéressés par vos idées et opinions. S’il vous plait, parlez-en autour de vous, pour m’ aider à concrétiser cette idée, afin de réaliser le Village Européen de l’Esperanto.
Merci d’avance,

Barbara.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Barbara : Un lieu pour l’esperanto

  • Marisol

    Bonjour Barbara,
    J’habite, en région Centre de la France (la Touraine), à une heure de route du château de Grésillon, entre Tours et Angers.
    J’ai commencé à apprendre la langue espéranto et je partage avec Toi les valeurs que celle-ci symbolise.
    J’aurai bientôt 60 ans et je souhaiterais rejoindre un groupe portant un projet collectif alternatif et participatif, dans le cadre de l’économie sociale et solidaire avec l’aide de la NEF (Nouvelle Economie Fraternelle : banque éthique actuellement hébergée en France chez Crédit coopératif), qui est aussi ma banque de longue date et qui soutient uniquement ce type de projets.
    http://www.credit-cooperatif.coop/agences/liste/region/pays-de-loire/
    AGENCE D’ANGERS. 1 BD YVONNE POIREL CS 70127 49101 ANGERS CEDEX 02 … +33 171 087 511. Fax : 02 41 60 00 56 angers@credit-cooperatif
    Je souhaite comme tu en as l’idée, envisager concrètement de mettre mes compétences et mon expérience au service d’un lieu de vie intergénérationnel, autosuffisant, et surtout largement ouvert sur le monde sur les plans socio-culturel, économique…
    J’ai été diagnostiquée médicalement depuis 2014 comme atteinte d’un SICEM (syndrôme d’Intolérance aux Champs Electro-magnétiques) et de MCS (allergie multiple aux produits chimiques) ; je dois continuer à manger le plus sain (produits issus de l’AB) et protéger ma santé neurologique en vivant dans un environnement le moins pollué des ondes… si possible, afin d’éviter une dégradation rapide de mon état de santé.
    Le château de Grésillon me semble être encore actuellement un des assez rares lieux où la situation environnementale permettrait (avec quelques aménagements pratiques et un peu de sensibilisation) encore d’aider à préserver la santé neurologique des nombreuses personnes dans ce cas. J’ai dû quitter la ville et me reconvertir comme formatrice, pour vivre en zone protégée sur le plan environnemental et exercer ma profession à des postes aménagés et à temps partiel jusqu’à l’âge de la retraite.
    Ton idée de Village Européen de l’Espéranto me semble tout à fait compatible avec l’association « le-chant-des-grillons » qui aide depuis 2014 au développement d’activités culturelles autour de la société coopérative du château de Grésillon… Je me tiens à ta disposition pour une prochaine rencontre à ce sujet, sur place à Grésillon, chez moi ou ailleurs…. Tél + 33 (0)2 47 27 69 59